Scania fait bouger
le secteur de la
construction

TEXTE : Michael Brück
PHOTOs : Gustav Lindh

Au salon phare mondial de la construction ‘Bauma 2019’ qui s’est tenu du 8 au 14 avril à Munich, Scania s’est présenté avec une multitude de solutions innovantes et variées pour les métiers de la construction.

Au total, les visiteurs ont pu découvrir quatre véhicules de chantier Scania dans le hall B4 (stand 312) du parc des expositions munichois. Un cinquième véhicule a été exposé dans la zone en plein air. Outre par sa robustesse et sa rentabilité appréciées partout dans le monde, la flotte Scania convainc aussi par la possibilité d’une exploitation particulièrement écoresponsable à l’huile végétale hydrogénée (HVO) ou par cinq moteurs fonctionnant à 100 % au biogazole comme carburant de substitution.


« Nous resterons tous tributaires des moteurs thermiques pendant que s’opèrera la migration vers des véhicules à énergie non fossile », expliqué Alexander Vlaskamp, Senior Vice President, Head of Scania Trucks, au regard de l’augmentation continue de l’efficience carburant recherchée par Scania. « Nous nous félicitons de pouvoir présenter avec notre série de moteurs de 13 litres des solutions nettement améliorées dans ce domaine », précise-t-il.

Alternatives durables

Le moteur Scania à six cylindres en ligne de 13 litres a été présenté au public sur un G 410 malaxeur à béton. Ce véhicule spécial est doté d’un réservoir de gaz et peut fonctionner aussi bien au gaz naturel qu’au biogaz ; le malaxeur hybride de 8 mètres cubes du fabricant italien CIFA est entraîné par un moteur électrique.


« Aujourd’hui, nous constatons clairement que dans le secteur de la construction aussi un changement en faveur de la durabilité est en train de se dessiner », dit Jenny Engvall, Acting Product Director, Construction, Scania Trucks, et signalé le rôle important que Scania assume avec sa nouvelle génération de camions dans le développement d’alternatives durables pour la branche. « Notre malaxeur à béton est silencieux et peu polluant, ce qui le rend idéal pour la construction de nouvelles infrastructures dans les villes à forte densité de population », ajoute-t-elle. Au total, neuf moteurs thermiques différents pour l’emploi de carburants alternatifs sont disponibles.


Scania avait présenté l’automne passé déjà ses tout derniers camions hybrides, dont les moteurs thermiques peuvent fonctionner à l’huile HVO. De plus, un moteur électrique assure une propulsion sans émissions et presque sans bruit. En mode tout électrique, la puissance est suffisante pour assurer une autonomie de dix kilomètres à une benne trois essieux de 26 tonnes. Grâce à la technologie hybride avancée, les camions respectent les exigences environnementales les plus sévères et sont néanmoins capables de parcourir sans problème de longues distances.

Super costauds en terrain difficile

Meilleure économie d’exploitation globale et disponibilité maximale, pour ne citer que deux des caractéristiques convaincantes offertes par les véhicules de la gamme chantier Scania XT qui, depuis leur lancement en 2017, sont utilisés partout où des matériels particulièrement robustes sont exigés dans le domaine de la construction. À point nommé pour le salon Bauma, Scania a doté le XT de caractéristiques de performance supplémentaires et présenté une sélection représentative de véhicules de la gamme XT, dont un Scania G 500 en version benne carrière avec une configuration d’essieux 8x4 et un poids total technique de 58 tonnes. « XT est notre produit phare, qui se distingue par des performances exceptionnelles », souligné Jenny Engvall pour mettre en avant la gamme représentant l’endurance, la rentabilité et la robustesse. « Nous y avons ajouté de nouvelles caractéristiques techniques telles que de nouveaux essieux arrière, un nouvel essieu avant, des essieux à réducteurs dans les moyeux, ponts, ressorts à lames, une nouvelle boîte de vitesses et de nouveaux organes de direction », explique-t-elle. « Ces composants offrent une robustesse que l’on ne trouve que rarement dans les affectations en dehors des exploitations minières. »


L’attention des visiteurs a également été attirée sur d’autres composants Heavy Duty pour les applications chantier qui, pour la plupart, sont disponibles départ usine. Ceux-ci permettent de réaliser des charges utiles techniques jusqu’à 50 tonnes. Le XT démontre sa polyvalence par une multitude de possibilités d’affectation. Grâce au système modulaire, un Scania XT peut être utilisé aussi bien dans l’enlèvement des déchets que comme benne lourde dans une mine ou comme porteur pour une grue. Le XT offre ainsi des solutions sur mesure pour les besoins typiques des clients exigeants du secteur de la construction. Son succès percutant dans la construction se traduit par une croissance de 30 pour cent en 2018 dans ce segment. Ce sont surtout les marchés britannique, français et scandinave qui ont connu une évolution particulièrement réjouissante.

Moteurs connectés pour une durée d’exploitation maximale

Un autre point fort de Scania au salon Bauma a été la connectivité des moteurs pour les engins de construction, les véhicules et les bateaux, qui permet une surveillance permanente des moteurs ainsi qu’une optimisation des temps d’exploitation et d’intervention. « Grâce aux moteurs connectés, il est possible d’éviter les temps d’immobilisation prolongés et imprévus », expliqué Fredrik Järild, Vice President Sales, Scania Engines, en faisant référence à la vaste expérience de Scania dans le domaine des services connectés. Plus de 350 000 véhicules sont déjà connectés et offrent aux clients une valeur ajoutée appréciable grâce à des processus efficients et des outils conviviaux.


Les temps d’immobilisation sont réduits par une assistance proactive. La télématique de Scania minimise les immobilisations en mettant à la disposition des entreprises des données relatives au temps de fonctionnement des moteurs ainsi qu’un outil de planification facile à utiliser, qui permet par exemple une coordination plus judicieuse de la maintenance des véhicules. De plus, les moteurs connectés fournissent des informations sur la position exacte, l’état de fonctionnement, la vitesse (sur la base des données GPS), la direction et les modèles de déplacement des engins, véhicules ou bateaux. Ainsi, les moteurs peuvent être tracés en temps réel. Autre avantage : les moteurs connectés délivrent des informations supplémentaires relatives à la consommation de carburant et aux émissions effectives.

Efficience maximale pour une rentabilité stable

Des travaux d’entretien professionnels et exécutés dans les meilleurs délais sont impératifs dans la construction, car les conditions d’intervention extrêmement rudes, généralement sur sol meuble et avec des charges élevées, sollicitent les camions à l’ultime degré. Ici, Scania Ecolution avec ses différents services constitue une aide précieuse pour une efficience et une durabilité maximales des camions Scania. Entre temps, les services comprennent l’optimisation de parcs Scania complets, l’analyse du comportement de conduite ainsi que la formation et le coaching des conducteurs.


Pour Jenny Engvall la formation intensive des conducteurs a un impact direct sur les économies de carburant et la réduction des rejets CO2. « Même le meilleur outil ne sert à rien si l’utilisateur n’est pas formé. Dans le cadre de Scania Ecolution, nous proposons des services dont l’objectif est d’augmenter l’efficience et la rentabilité de nos clients. »


Grâce aux outils intuitifs des paquets Scania de gestion de flotte, tels que le paquet de contrôle, les progrès et les performances de chaque conducteur sont garantis de la manière la plus simple. Dans ce domaine aussi, les visiteurs Scania ont obtenu des informations au salon Bauma 2019 à Munich.


Partager l'article